• Ces conseils semblent évidents mais dans l'excitation de voir une espèce sauvage de près, on a vite fait d'oublier ces quelques règles.

     

     

    Sécurisez !

     

    • D'abord protégez-vous : mettez des gants épais. Utilisez une couverture épaisse avant de le saisir. Restez calme! Pas de cris ! 

    • Eloignez les enfants et les animaux de compagnie trop curieux. L'animal blessé est déjà assez stressé par sa situation et par le fait d'avoir était capturé. Certains animaux peuvent mourir de stress ! C'est le cas des lapins. 

    • Mettre l'animal dans un endroit où il ne peut s'échapper. En général un carton percé de trous suffit. Attention au cages grillagées où l'animal peut se coincer une patte : à éviter absolument ! Déposez du papier absorbant , genre sopalin dans le fond. C'est utile pour éviter les glissades sur le carton (surtout pour les oiseaux). Dans tous les cas, laissez-le dans un endroit sombre.

    • Ne donnez ni à manger , ni à boire, ni des médicaments, car vous ne connaissez pas les habitudes alimentaires de l'espèce. Vous pouvez facilement tuer un hérisson en lui donnant du pain ou du lait de vache...

     

     

     

    Alertez ! 

     

    • Gibier: s'il s'agit d'un gibier sur la voie publique, contactez les pompiers.

    Sachez que les mairies sont dans l'obligation de s'occuper de leurs voies publiques... y compris pour les cadavres d'animaux errants.

    • Oiseaux : s'il s'agit d'un oiseau, contactez la LPO au 05 46 82 12 34 ou l'antenne de votre région.Sur cette page, il y a une carte interactive avec diverses antennes régionales.

    • Pour tous les petits animaux à plumes, à poils et les plus gros (écureuil, jeune lynx,...):  contactez l'UFCS. Sur cette page, vous trouverez le centre de sauvegarde pour la faune sauvage le plus proche de chez vous. Si le centre est loin, ne baissez-pas les bras : souvent des personnes bénévoles font le relais dans différents secteurs éloignés du centre.

    • Hérisson : si vous trouvez un hérisson blessé, alertez le Sanctuaire des Hérissons. Les numéros de téléphone et les heures d'ouverture sont indiqués en bas, sur cette page. Les hérissons peuvent être soignés chez le vétérinaire qui se mettra en relation avec le Sanctuaire pour les frais. 

     

     

     

    Le transport

      

    Le transport suit les mêmes règles de bon sens. En général, la personne compétente que vous avez eue au téléphone vous indiquera comment procéder. Laissez l'animal dans une caisse sombre et aérée. Ne pas laissez l'animal seul dans la voiture, au soleil. Evitez de mettre la radio ...

     

    Petit chat noirPour finir, n'oubliez pas de prévenir le centre de sauvegarde AVANT votre venue. En effet, vous ne pouvez transporter une espèce protégée que si vous l'emmenez dans un centre de soin, chez un vétérinaire, chez une personne faisant le lien avec un centre de sauvegarde. C'est important si vous êtes contrôlé par les forces de l'ordre, vous pourrez ainsi expliquer que vous êtes de bonne foi. Vous pouvez également contactez l'ONCFS .

     

    En France, c'est le code de l'environnement qui a repris dans son article Art. L. 411-1. - I un ancien article (L211-1) du Code Rural (issu de la loi du 10 juillet 1976) interdisant pour ces espèces proégées:

    "La destruction ou l'enlèvement des œufs ou des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l'enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d'animaux de ces espèces ou, qu'ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente ou leur achat (sauf spécimen légalement détenu avant l'interdiction)"

    Cependant, en cas d'urgence, (si la survie de l'animal est menacée et s'il est impossible de le réinsérer immédiatement dans la nature) la circulaire du 14 mai 1993 autorise, sous certaines conditions, aux particuliers à transporter un animal sauvage protégé dans les centres de sauvegardes les plus proches. En cas d'absence de structure d'accueil adaptée, les vétérinaires peuvent procéder aux soins de première urgence. 

     

    ♦  Et si je me fais mordre ou griffer ? Contactez la Direction des Services Vétérinaires de votre département.

    ♦ Liste des coordonnées utiles et à conserver sur cette page.

     

    D'autres articles seront rédigés plus tard dans cette rubrique concernant certaines espèces : hérisson,  jeune écureuil, corbeau, etc ... Vous pouvez vous abonner au blog (en haut à droite) pour être prévenu de la publication de ces articles.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • " -  Il y a assez d'humains à prendre en considération avant de penser aux animaux, même si j'ai des chiens !

    -  Oui, surtout les enfants. 

    -  Moi, je me sens plutôt concerné par les personnes âgées. Je bosse dans une maison de retraite. Pfff !... Vous devriez les voir, ces pauvres gens... Alors je fais du bénévolat dans ce sens.

    -  Non mais n'importe quoi ! Il y a des choses plus graves qui se passent en Afrique en ce moment; notre société n'a pas à se plaindre !!!

    -  Occupons-nous d'abord de ce qui se passe chez nous.

    - Et bien je pense que la protection de la planète concerne toutes les couches de la population et les animaux. C'est LA cause à défendre ! "

     

    Soyons raisonnable : nous ne pouvons hiérarchiser quelque chose qui relève du choix et de la sensibilité de chacun -voire de son histoire personnelle. Si untel désire s'investir pour les autres, pour la planète ou les animaux, ne le jugeons pas.

    Chaque cause à ses raisons d'être -malheureusement. Les gens s'occupant avec dévouement d'animaux n'ont pas forcément de problèmes à régler avec l'humain. Bien souvent ils aiment les animaux comme leurs semblables. 

    Et tout au moins, essayons d'agir plutôt que de critiquer -même si la critique peut dans certains cas être constructive. Il ne viendrait à l'idée de personne de remettre en cause le choix d'une personne exerçant la profession de vétérinaire. Pourtant le vétérinaire consacre sa vie aux animaux !

     

    • Ce blog a pour vocation de vous donner un coup de pouce dans certaines circonstances peu banales. Vous trouverez un tas de renseignements utiles.  
    • Je vous propose aussi quelques pistes de réflexion sur notre façon de consommer. Car les animaux sont partout. Peut-être avez-vous la chance de vivre avec un animal dit de compagnie ? Si ça n'est pas le cas, sachez que vous pouvez agir tous les jours pour eux, avec des petits riens.
    • Pour ceux qui aiment bricoler ou qui aiment les loisirs créatifs, je vous propose le "loisir-créatif-détourné-pour-les-animaux". Tout un programme ! ...

     

    " Et pour finir, si je n'aime pas les animaux ? "

    Vous ne seriez pas ici en train de lire -votre nez s'allonge, menteur ! A moins d'avoir une absence totale d'empathie -ce qui relèverait de la psychiatrie, le sort des animaux a dû un jour ou l'autre vous émouvoir. Rappelez-vous que l'humain fait parti du règne animal. Vous n'êtes ni minéral, ni végétal. Biologiquement et fondamentalement, vous êtes un animal. Chacun d'entre-nous naît et meurt comme la petite abeille du jardin ou la baleine dans l'océan.

     

    “Les animaux du monde existent pour leurs propres raisons. Ils n’ont pas été créés pour les humains, pas plus que les noirs n’ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes.”


    Alice Walker(1), auteur de La Couleur Pourpre

     

    Le règne animal

     

     

    (1) Alice Walker est une écrivaine américaine. Son site internet : http://alicewalkersgarden.com/

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Certains d'entre-nous ne peuvent adopter un animal de compagnie. 

     D'autres n'ont pas de temps pour être bénévole dans un refuge

    ou l'énergie nécessaire

     pour militer dans une association. 

     Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour faire des dons. 

     

    Mais chacun dans son quotidien, peut avoir une action concrète 

     bénéfique pour nos cousins du règne animal.  

     


    Accueil et plan du site

     

     

     

     

    • Dernières publications :   

    Recette :Pommes-de-terre au four avec du Miaoum-vg

    ConsoFrigo Magic, une appli pour ne pas sécher à midi 

                  Test : les produits du site Miaoum-vg

    La pétition du moiscontre la suppression de l'émission 30 Millions d'Amis

     

     


     

    Plan du site

     

    Faune sauvage

    Dans le jardin

    Animal en détresse: que faire?          

    Contenu illicite sur le net

    Adresses utiles

    Maltraitance : que faire ?

     

    Animaux domestiques         

    Maltraitance : que faire ?

    Contenu illicite sur le net

    Adresses utiles

     

     Animaux d'élevage, de ferme

    Maltraitance: que faire ?

    Contenu illicite sur le net

    Adresses utiles                                                       

    Consommation 

    Vos choix au supermarché

    Cosmétique

    Alimentation (recettes)     

    Vêtement        

         

     Aider une association

    Aider gratuitement sur le net

    Créations d'objets pour les associations               

    Des idées (mes réalisations)

                                                                          

     

     

    Accueil

    Newsletter

    Contact

    Recherche

    Pourquoi ce blog ?                        

     

     Modération des commentaires : tout propos diffamatoire, raciste, homophobe, ou simplement agressif ne sera pas publié. Les commentaires n'ayant aucun rapport avec le sujet (type publicité) seront ignorés.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    13 commentaires