• Déchiffrer les étiquettes d'aliments pour animaux

     

    Voici quelques conseils et astuces simples -sortis tout droit de mon ancienne formation de conseillère en alimentation que j'avais reçue lorsque j'étais auxiliaire vétérinaire, pour vous aider dans vos choix d'aliments pour Minou ou Tobby et contourner le marketing légal mais un peu trompeur...

     

     Un autre article sera consacré à l'apport calorique pour un poids de forme...

     


     

     

     

     

    Sachez que les ingrédients sont listés selon leur poids : du plus grand au plus petit, c'est la loi. Mais on ne peut pas s'arrêter à cette simple règle d'ordre décroissant.

     

    Le fabricant peut très bien les lister selon leur nature ou la catégorie:

    - "poulet " : c'est du poulet

    - "viande" ou "protéines animales déshydratées" : bien utile pour le fabricant s'il veut masquer un produit sujet à polémique -comme par exemple du cheval. Là, on est dans le flou total.

     

    Oui mais ...

     

    Lorsque les ingrédients sont listés par leur nature (poulet, blé, ...), le fabricant peut alors très bien mettre en valeur un ingrédient qui n'est pas le principal !!!

    C'est d'ailleurs bien souvent comme cela que ça se passe...

     

     

     

     

    Alors je mets quoi dans mon caddie, hein ?!

    Déchiffrer les étiquettes d'aliments pour animaux.

     

     

     Voici deux exemples pour que ça soit plus clair .

     

    Croquettes pour chien de marque "X".

     

     

    Nous lisons :                                                                         La réalité :

     

     - Poulet : 25%                                                                     - Produit majoritaire = blé : 40% !!!

    - Son de blé : 15%                                                               - Poulet : 25 %

    - Farine de blé : 15%

    - Farine de gluten de blé : 10%

     

     

     

     

    Autre exemple : croquettes pour "X" pour minouchat:

     

     

    Nous lisons :                                                                                     La réalité :

     

     

    ... en brun les produits d'origine 

    animale et en vert les produits d'origine végétale:

     

     

    • dinde 16 %                                                                          Les protéines d'origine animale 

    • riz 14 %                                                                                sont à plus de 16 % mais sans plus 

    • farine de gluten de blé                                                       de précision...

    • blé                                                                          

    •  maïs                                                                                      Pour le reste, on est dans un

    •  protéines déshydratées de porc                                       flou artistique ...

    • fibres végétales

    • protéines animales hydrolysées

    • pulpe de betterave

    • huile de poisson

    • sel

    • etc ....

     

     

    Déchiffrer les étiquettes d'aliments pour animaux.

                                        what !!!

     

     

     

    Produit et sous-produit

     

     

    Ne vous y trompez pas. Le mot viande veut bien dire qu'il s'agit de parties "nobles" de carcasse d'animaux.

    Les sous-produits d'origine animale sont impropres à la consommation humaine : il s'agit de griffes, de becs, d'os broyés et du restant des carcasses qui est destiné à la décharge...

     

     

     

    Les additifs

     

    Si le fabricant ajoute des additifs, ceux-ci doivent tous être mentionnés sur l'étiquette.

    Il peut s'agir de vitamine, de colorant, de conservateur, anti-oxydant.

    Cependant si le fabricant reçoit un ingrédient déjà enrichi en anti-oxydant ou vitamine, alors la réglementation ne l'oblige pas à le préciser sur l'étiquette.

    A noter que certains conservateurs chimiques tels le BHA, le BHT et l’éthoxyquine sont dangereux pour la santé de l’animal et qu’il faut choisir un produit conservé de manière naturelle avec de la vitamine E . 

     

     

     

     Aliment diététique

     

    Si vous nourrissez votre animal avec un aliment à visée thérapeutique (par exemple un aliment réduit en protéines pour animal ayant un déficit rénal), la loi oblige à mentionner :

    • la visée thérapeutique,

    • les caractéristiques nutritionnelles en regard de l'objectif thérapeutique,

    • les teneurs en nutriments, additifs,

    • la durée durant laquelle l'animal doit manger ce produit.

     

     

     

    Les responsables

     

    On trouve sur l'étiquette une adresse. Mais il ne s'agit pas obligatoirement du fabricant. Il peut s'agir de l'importateur, de l'emballeur, du revendeur ou du distributeur.

     

     

     

     

    Pour conclure, méfiez-vous du packaging alléchant et des publicités télévisées.

    Un bon aliment se découvre sur son étiquette, pas sur le logo ni sur sa renommée (qu'elle soit bonne ou mauvaise). L'appétence n'a rien à voir avec la qualité des nutriments. Et bien sûr, préférez un aliment premium vendu chez votre vétérinaire, plutôt qu'un aliment vendu discount et provenant hors de l'union européenne.

     

     

    Déchiffrer les étiquettes d'aliments pour animaux.

     

     

    Lien utile :  http://www.facco.fr/

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Champignons farcis veganPomme de pin chouette »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :