•  

    Deux choses à retenir 

     

     

    • La première chose est d'éviter les pesticides, notamment les produits tue-limace. On peut utiliser des méthodes alternatives et les combiner entre-elles pour éloigner les limaces ! 

    Ainsi aux pieds des cultures on peut déposer de la cendre de bois, du marc de café et des coquilles d'oeuf cassées en petits morceaux.

    Votre meilleur allié reste le hérisson, friand de limaces.

     

     

    • La seconde chose simple à faire est de déposer une soucoupe remplie d'eau; il n'est pas toujours facile à un hérisson -comme aux autres animaux sauvages, de s'abreuver : en hiver l'eau gèle et en été il ne pleut pas toujours assez. 

     

     

    Des hérissons dans le jardin

    Ceux-là ne risquent pas d'avoir de problème dans votre jardin ...

     

     

     

    Quelques précautions supplémentaires de bon sens ...

     

     

    • Si vous décidez de brûler un amas de feuilles mortes, un tas de bois ou autres vieilleries, vérifiez préalablement l'absence de petits animaux. Les tas de feuilles mortes sont de bons refuges pour les hérissons.

     

    • Si comme moi, vous avez un petite mare dans le jardin, mettez une planche à proximité du bord pour que les animaux puissent en sortir. Voici une échelle faite maison et de l'autre côté une pente plus douce en galets : 

     

     

    Des hérissons dans le jardin

     

     

    • Pour les animaux autre que le hérisson : pensez à fermer votre récupérateur d'eau. Si cela n'est pas possible, utilisez du grillage à poule pour que les animaux ne puissent pas tomber dedans.

     

    • Si vous utilisez des filets de protection à légumes, vérifiez-les tous les jours : ce sont des pièges à hérissons.

     

     

    Des hérissons dans le jardin   Pour aller plus loin ...

     

     

     

    Vous pouvez acheter un gîte à hérisson sur le site de la LPO : ici ou chez Leroy Merlin : ici. 

     

     

    Des hérissons dans le jardin

     

    Modèle LPO.

     

     

    Si vous êtes bricoleur , vous pouvez réaliser un abri à hérisson en bois ou à l'aide de quelques parpaings et d'une planche. Voici quelques idées glanées sur le site internet du Sanctuaire des Hérissons, ici.

     

     

    Des hérissons dans le jardin

    Un gîte d'hivernage est facile à réaliser.

    Photo de mon amie Françoise. 

     

     

    Vous trouvez un hérisson durant la journée. Ca n'est pas normal ! Consultez cet article du blog : ici. 

     

     

     

     

    Des hérissons dans le jardin

    ©NK.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  •  

    "Est-il en danger?" est bien la question à vous poser, nous allons voir pourquoi dans cet article.

     

     

    J'ai trouvé un hérisson ! Est-il en danger?

    ©NK.

     

     

     

    Le hérisson est un petit animal protégé par la Loi n° 76-629 du 10/07/76 et au niveau européen par la ratification de la Convention de Berne le 26 avril 1990. Le but de cette convention est d'assurer la conservation de la flore et de la faune sauvage et de leurs habitats naturels, 51 pays ont souscrit à cette convention. Sa population décline de façon alarmante pour diverses raisons :

    - le trafic routier qui traverse son biotope (et non l'inverse ...)

    - les pesticides utilisés dans le jardin et dans les cultures agricoles (on peut avoir une action positive en ce sens - voir plus bas "bibliographie et notes " *)

    - les parasites et les maladies

    - les accidents divers (là encore vous pouvez agir pour eux par exemple en mettant une planche de "sortie" dans votre mare du jardin, dans votre piscine, attention aux grillages trop étroits, etc *)

    - la prédation naturelle d'autres espèces et celle moins naturelle des humains !

    - et puis bien sûr le hérisson a de moins en moins d'endroits adéquats pour vivre et hiberner.

     

    Il n'est pas rare d'en voir au crépuscule ou à l'aurore si votre environnement est propice à son développement. Le hérisson est un animal actif la nuit.

     

     

     

     

    Si vous voyez un hérisson, ne passez pas votre chemin mais ayez à l'esprit ces deux faits : 

     

     

    - Voir un hérisson en plein jour n'est pas normal: pour sa sécurité et de par son mode de vie, il se déplace à partir du coucher du soleil jusqu'à l'aurore. Cet hérisson est aussi en danger à cause des mouches qui peuvent pondre sur lui.

     

    - A l'automne, si vous voyez un hérisson de petite taille (plus petit qu'une main , c'est-à-dire moins de 600 grammes) , sachez qu'il mourra durant la période d'hiver car il n'a pas emmagasiné assez de graisse pour passer la période d'hibernation.

     

     

     

    J'ai trouvé un hérisson ! Est-il en danger?

    Petit hérisson recueilli par mon amie Françoise.

     

     

     

     

    Comment agir ? 

     

     

    Le mettre dans une grande cage ou un grand carton assez haut pour qu'il ne s'échappe pas. Utilisez des gants épais ( consultez aussi l'article de ce blog : " le B.A.ba : mettre en sécurité-alerter : comment s'y prendre".)

     

     

    Alimentation : gardez à l'esprit que le hérisson est un insectivore ! 

    Ne jamais donner de lait pour humain (y compris le lait TVM vendus chez les vétérinaires) ou de pain ! Lui donner des aliments non adéquats l'empoisonnerait. Il mange des croquettes (on peut les réhydrater si besoin), de la pâté pour chien ou chat et il boit de l'eau. 

    Vous pouvez aussi lui donner des petits morceaux de pommes, de jambon, de la blédine.

     

    Bébé hérisson : si c'est un bébé hérisson, il faudra impérativement le rentrer à l'abri et le mettre sur une bouillotte enveloppée d'une serviette (attention à ce qu'il ne se brûle pas -testez la bouillotte sur votre bras !). Le bébé hérisson ne peut maintenir sa température corporelle seul. Les plus petits prendront de l'aliment liquide protéiné de type Fortol avec une petite seringue. Il doit rester sur ses 4 pattes durant l'alimentation : ce n'est pas un bébé humain.

     

    Blessure urgente : s'il a des asticots, les retirer avec une pince à épiler et consulter le vétérinaire. 

     

     

     

     

     

    Au secours ! Je ne sais pas quoi faire !

     

     

    Vous êtes ici sur un article très généraliste. Pour aller plus loin, consultez cette page qui explique de façon détaillée les bons gestes à faire en cas d'urgence : 

    http://forumnews.homeip.net/herisson/herisson/lesanctuairedesherissons.html

    Mettez-là en marque-page dans votre navigateur internet : elle pourra un jour vous être utile.

     

    Consultez votre vétérinaire (certains vétérinaires sont partenaires avec le Sanctuaire - se renseigner).

     

    Consultez le centre de soin pour faune sauvage le plus proche de chez vous ( voir l'article sur les adresses utiles ici : http://aider-les-animaux-au-quotidien.eklablog.com/a-imprimer-et-conserver-a116080058

     

    Enfin , sachez que le Sanctuaire des Hérissons a des permanences téléphoniques. Pour consultez les horaires de ces permanences, allez en bas de cette page : http://forumnews.homeip.net/herisson/herisson/lesanctuairedesherissons.html

    ( et soyez patient : vous imaginez bien le nombre de coup de téléphone qu'ils reçoivent car c'est le seul centre spécialisé en France pour le sauvetage d'hérisson).

     

     

     

     

    Bibliographie et notes : 

     

     

    * Consultez cet autre article du blog, pour préserver les hérissons dans votre jardin : ici. 

     

    - Sur Wikipédia

     

    - Le site du Sanctuaire des Hérissons : http://www.herisson.eu/

     

    - La page Facebook du Sanctuaire des Hérissons 

     

    - One Voice article sur les hérissons : http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/animaux-et-territoires-le-herisson-2/

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le végétarien est une personne qui ne mange pas de chair animale. Cela inclus les poissons et les crustacés. Une des nombreuses raisons est que l'animal est considéré en tant qu'individu et non plus matériel consommable et que la mise à mort d'un animal quel qu'il soit pour la consommation humaine est un acte inutile et immoral.

     

     

     

    Mais revenons à nos moutons.

    Parmi les lecteurs de ce blog il y a des personnes omnivores ou en transition alimentaire.

     

     

     

    Je vous présente ici une application pour smartphones et tablettes : " Planet Ocean". Cette appli vous dit en un clic si le poisson que vous voulez consommer est en voie d'extinction ou s'il est issu d'une pêche désastreuse pour le milieu marin. 

    Exemple pour le requin : on nous explique pourquoi il faut éviter de le consommer. On dénonce aussi la pêche de type "finning" qui consiste à couper les nageoires à vif et à rejeter l'animal encore vivant dans la mer. 

    Voici une capture d'écran pour vous montrer ce que ça donne :

     

     

    Pour les omnis : si vous mangez du poisson

     

     

     

    Bref, vous l'aurez compris, cette application sera utile pour les personnes qui souhaitent tout au moins ne pas encourager les pratiques de pêche condamnables éthiquement et écologiquement

     

     

    La Fondation Goodplanet est présidée par Yann Arthus Bertrand. C'est elle qui -avec SeaWeb Europe, a développé cette application.

     

     

     

     

    " EN TANT QUE CITOYENS, NOUS POUVONS TOUS AGIR, CHACUN À NOTRE ÉCHELLE, POUR PRÉSERVER LES OCÉANS. "

     

     

     

    Source : http://www.goodplanet.org/ocean/consommer-responsable/appli-mobile/

     

     

    Vidéo amusante d'une interaction positive entre deux espèces animales

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • A la fin de l'hiver les oiseaux sont souvent bien affaiblis. Pourtant, en plus de subvenir à leur besoin alimentaire, ils doivent construire un nid en vue de la prochaine période de reproduction.

    Voici quelques astuces pour aider les oiseaux à réaliser un bon nid douillet pour leur progéniture. 

     

     

     

     

    Les plantes du jardin

     

    Si dans votre jardin vous avez des plantes de type graminée à plumets, ne les coupez pas à l'automne: attendez la fin du mois de mars -début avril pour les rafraîchir. 

    En effet, les plumets peuvent aussi servir à la réalisation des nids. Exemple de graminées intéressantes : miscanthus, herbe de la Pampa, mais aussi pennisetums, etc ...

     

     

    Du matériel pour le nid des oiseaux

     

     

     

     De la récupération dans la maison 

     

     

    Du matériel pour le nid des oiseaux

     

    Tout d'abord si vous avez un animal de compagnie que vous brossez de temps en temps, conservez un peu de cette toison pour le prochain mois de mars.

     

     

     

    Du matériel pour le nid des oiseaux

     

    Si vous tricotez : conservez les petits bouts de laine.

     

     

     

     

    Comment procéder ? 

     

     

    Vous pouvez acheter une petite mangeoire grillagée pour 10 euros à la LPO sur cette page :

    http://www.lpo-boutique.com/catalogue/jardin-d-oiseaux/mangeoires-et-distributeurs/3-mangeoires-cacahuetes/mangeoire-boule-metal-pour-cacahuetes?p=5&c=42

     

    Mangeoire LPO

    Vous ferez ainsi une double bonne action !

     

     

    Vous pouvez aussi construire une "réserve à matériel" avec un reste de grillage à poule. Attention cependant à ce que les bouts de grillage soient bien rentrés vers l'intérieur pour ne pas blesser les oiseaux.

     

     

     

    Du matériel pour le nid des oiseaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • **MàJ le   28/06/2015**

     

    Pour la majorité des consommateurs la composition des additifs alimentaires est peu connue. On mange, on consomme sans trop se préoccuper des petites lignes, en faisant confiance au fabricant. Pour l'omnivore curieux, et désirant consommer en connaissance de cause, l'additif peut être surprenant.

    Pour la personne végétarienne ou végétalienne, l'additif alimentaire peu réserver bien des déconvenues. 

     

    L'industrie agro-alimentaire a codifié les additifs -par un "E" suivant d'un chiffre, sans doute bien pratique pour une utilisation par des professionnels, mais cette codification est très obscure pour nous, consommateurs.

     

     

     

    Voici une petite liste non exhaustive d'additifs non végétaRiens (1).

     

    • E120 : colorant rouge produit à base d'insectes de type coccidé (cochenille). 

     

    • E441 est l'un des plus connu. La gélatine est produite à base des os et de la peau des porcs et des bovins.

     

    • E542 : émulsifiant et anti-agglomérant obtenu à base de la combustion des os (Phosphate d'os).

     

    • E630 : exhausteur de goût : acide inosinique, provenant de tissu animal. Dans la même famille : E631, 632, 633, 634, 635.

     

    • E909 : cire provenant de baleine.

     

    • La provenance des Oméga 3 est rarement claire. Les Omégas 3 sont pour la plupart issus de poisson, rarement de soja.

     

    Il existe d'innombrables produits qui contiennent des additifs non végétaLiens (2) . Le législateur oblige à informer le consommateur sur la composition des produits. Mais tout est codifié ou contient des indications inintelligibles pour le néophyte.

     

    Pour faire plus simple, voici le site WebAdditifs qui propose un listing des additifs végétariens

    ( et végétaliens ) : listing végétarien.

     

     

    idée

     

     

     

     

    Concrètement, comment puis-je faire le tri dans ce bric à brac ?

     

     

     

    Le site Veggie Biquette - Info nous propose un tableau synthétisant les additifs non végétariens. Vous y trouverez d'autres tableaux (par exemple végétalien). Attention cependant car la dernière mise à jour date de 2013. En bas de cette page : 

    http://veggie-biquette.info/index.php/vegetarisme/103-liste-des-additifs-alimentaires-industriels-vegetariens

    Un petit tableau qu'on peut imprimer et qui peut accompagner votre liste de courses.

     

    Avant ou pendant vos courses -que vous soyez omnivores ou végé, cela vous intéressera : le site Open Food Facts propose une application pour Android, Windows Phone et IPhone : http://fr.openfoodfacts.org/additifs

    J'ai testé l'appli sous Android : elle est facile et agréable d'utilisation.

    Vous avez ainsi accès à plein d'informations : lieu de transformation/fabrication, lieu d'emballage le produit, certifications, note nutritionnelle de couleur (note de A à E) etc ... et bien sûr les additifs ! 

     

     

    Photo Andrea White

    Photo Andrea White

     

     

     

    Notes, références et bibliographie :

     

     (1) Le végétaRisme consiste à ne manger aucune chair animale - y compris poisson, crustacé, insecte. 

     

    -(2) Le végétaLisme consiste à ne manger que des aliments d'origine végétale et aucun aliment ou sous-produit d'origine animale ( chair animale, miel, lait, oeuf ...). 

     

     

     

    • Le livre : "Décrypter les étiquettes alimentaires" d'Yves Brunellière aux éditions City. Sur Amazon: 

    http://www.amazon.fr/D%C3%A9crypter-%C3%A9tiquettes-alimentaires-Yves-Brunelli%C3%A8re/dp/2352884012/

     

    • Pour finir la fameuse vidéo concernant la fabrication de la gélatine. Le sujet a été repris dans de nombreux magazines, dont Féminin Bio : 

     

     

     

     

    •  Nano particules dans les produits de consommation E171 : vers une réglementation européenne ? 

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/bretagne-matin

    ou sur Facebook : https://www.facebook.com/france3bretagne/videos/899381406774040/?pnref=story

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires